Randonnée Canoé 4 jours sur la Sèvre Niortaise (Août 2015)

Carte Descente de la Sèvre Niortaise Ranonnée Canoe 4 jours 126km

Je pratique le canoë dans le marais poitevin depuis de nombreuses années, mais pour des sorties d’une journée maximum avec retour au point de départ, et dans les conches de Bessines à Irleau en passant par Magné, La Garette, Coulon et Le Vanneau

Pour l’été 2015, j’ai souhaité me lancer un défi de descendre la Sèvre Niortaise de sa source à l’océan, soit théoriquement 160km environ depuis la source.

Après quelques recherches sur internet sur les randonnées en canoé/kayak sur plusieurs jour je découvre le blog de Romain (un autre « maraîchin » que j’ai rencontré après cette aventure) qui a fait la Sèvre Niortaise sur plusieurs jours : http://www.blog-marais-poitevin.fr/de-niort-marans-la-traversee-du-marais-poitevin-en-kayak/

Un deuxième site m’a aussi aider sur la préparation de l’équipement : http://a-dn.e-monsite.com/pages/descente-de-la-sevre-niortaise-2013.html

Etant donné le peu de profondeur d’eau, en été, entre la source de la Sèvre et St Maixent, nous décidions de partir de la base canoé de St Maixent (au lieu dit de Piouzay) ce qui nous donnera un parcours de 126km.

 

4 jours sont prévus pour descendre jusqu’au port de Charron à l’embouchure de la Sèvre Niortaise dans la Baie de l’Aiguillon pour environ 130km, dans un canoé de 3 personnes.

A la place de la personne du « milieu » nous avions chargé nos affaires. Au niveau équipement nous avions pensé à peut près à tout (sacs étanches, affaires de rechange, nourritures, bidon d’eau potable, réchaud, barre énergétiques, couchage…)

Nous avons fait 2 petites erreurs: la première était d’oublier la crème solaire pour les deux derniers jours en plein soleil dans le « Marais desséché » sans le moindre arbre, la deuxième d’avoir fait le choix de dormir dans des hamacs. Le choix des hamacs (légers à transporter) nous as obligé de trouver à chaque nuit un terrain avec des arbres à distance correcte, et ça n’a pas été facile! Car les peupleraies sont trop écartées, et les frênes têtards souvent trop rapprochés et trop au bord de l’eau… c’était moins volumineux à transporter car pas besoin de matelas, ni de tente, mais moins facile pour établir un campement.

Ce que j’ai aimé pendant le parcours, c’était de découvrir 4 paysages différents:

La Sèvre Niortaise - Chaussée
La Sèvre Niortaise – Chaussée

 

  • en amont de Niort, c’est une Sèvre Niortaise « sauvage » avec des chaussées à franchir tous les 500 mètres environ (quasiment pas aménagées pour franchir en canoë sans « poser le pied dans l’eau »…) , et des superbes moulins réhabilités en maisons. C’est ma « partie préférée » de la rando !

 

 

Bivouac en Hamac - La Roussille Niort
Bivouac en Hamac – La Roussille Niort

 

 

  • Entre Niort et Danvix, le Marais Mouillé, que je connaissais quasiment par coeur, l’une des quelques « découverte » était un bras « tortueux » juste après la Roussille. Les écluses de Niort sont très bien aménagées avec des passes à canoé dont la plus mémorable est celle du Moulin de Comporté.
Sèvre Niortaise - Pont de Charroin
Sèvre Niortaise – Pont de Charroin

 

 

  • En aval de Danvix jusqu’à Marans, le Marais Desséché : étant donné que nous étions en « retard » sur le programme prévu, nous avons pris les « raccourcis » avec les grandes lignes droites. Nous avons du surement raté des « boucles » intéressantes, comme celle de Maillé, ou de Taugon. Par contre peu de passage d’écluses, mais pas d’aménagement pour décharger facilement les canoés…

 

 

Baie de l'Aiguillon - Saut d'un mulet
Baie de l’Aiguillon – Saut d’un mulet
  • Dernièrement entre l’écluse du Brault (pas aménagé pour passer en canoé!!!, nous avons du « rembarquer à l’eau » depuis la berge de la passerelle cyclable) et le Port du Pavé à Charron c’est un « petit bou » de la baie de l’Aiguillon qui est sous l’influence des marées montantes et descendantes. Et la nous avons galéré… car d’un coté nous étions fatigué de nos 126km dans les bras, mais à partir du premier port de Charron nous avons pris la marée montante accompagnés de bancs de Mulets qui sautaient hors de l’eau !

 

Vous trouverez ma « Trace Gps » de mes 4 jours de randonnée en canoé sur le site suivant :

www.visugpx.com/?i=Q0dlZzVUCz

ou téléchargez directement la trace GPX sur ce lien : www.visugpx.com/download.php?id=Q0dlZzVUCz

 

Les Cartes à ne pas oublier pour préparer votre parcours :

 

Autres blogs sur la randonnée en Canoë Kayak dans le Marais Poitevin :

 

One thought on “Randonnée Canoé 4 jours sur la Sèvre Niortaise (Août 2015)

  1. Super Pierre ton parcours ! Pour ma part, je n’ai pas eu le courage (ou la folie) de tenter la partie Marans – Charon très influencée par les marrées avec mon petit kayak… Comme tu le dis, le tronçon « Sèvre sauvage » entre St Maixent et Niort est aussi dépaysant que la Venise Verte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *